28 janvier 2014

UPLIFT SPICE le 21 décembre 2013 au Shibuya O-Crest (Tokyo, JAPON)

© GROWING UP




Après deux ans de silence, le groupe japonais emo-rock UPLIFT SPICE faisait à nouveau parler de lui avec la sortie de son nouvel album ØØØ que les fans attendaient de pied ferme. Depuis sa formation en 2005, le groupe a toujours avancé lentement mais sûrement pour au final produire de nouvelles compositions hors du commun, rythmées et accrocheuses. Selon la tradition, qui dit nouvel album dit nouvelle tournée. Ainsi UPLIFT SPICE partait pour une grande tournée nationale de plus de trente dates dans de nombreuses villes du pays. Ce 21 décembre 2013, le groupe donnait son cinquième concert du ØØØ TOUR 2013-2014 au Shibuya O-Crest, à Tokyo.

Le temps de s'installer, d'acheter quelques goodies, de fumer une clope et de s'offrir une petite bière (dans les petites salles de concerts de ce type, il est obligatoire de consommer pour 500 yens), et le public se tient prêt pour une folle soirée. Le Shibuya O-Crest représente une capacité de 200 personnes environ, soit en comparaison, moins de la moitié de celle de la Maroquinerie que le groupe avait rempli sans problèmes lors de son premier concert Parisien en 2011. La notoriété du groupe est quasiment la même entre les deux pays et en sortant plus tard du concert, on ne pourra que se demander pourquoi un groupe aussi bon n'attire pas un plus large public.

La salle plonge dans l'obscurité et le premier groupe assurant la première partie monte sur scène. Les quatre membres d'HenLee font tomber leur masque et se chargent de donner le coup d'envoi. Formé en 2010, HenLee a récemment sorti son premier mini-album, Dance Pit Mother Fucker, incluant le titre Are You Drunk?. Les morceaux sonnent vers un style mélangeant punk, screamo et garage, ce qui ne manque pas de remuer la foule, enchaînant parfois des pas de shuffle de façon particulière mais enjouée. Le groupe enchaîne 5~6 chansons avec énergie et pour la dernière, Saji, le chanteur demande à la fosse de se séparer en deux pour que chaque partie saute et lève les bras à tour de rôle au rythme de la musique. Eh non, le wall of death ce ne sera pas pour tout de suite !

Une première pause d'environ quinze minutes s'impose le temps de ranger et préparer les instruments pendant laquelle certains en profitent pour aller se désaltérer au bar. Pour ce soir, trois groupes sont à l'affiche aux côtés d'UPLIFT SPICE, permettant de mettre le public dans l'ambiance. Et plutôt bien même.

Après le passage d'HenLee, l'ambiance devient totalement différente avec les deux groupes suivants : a crowd of rebellion, formé en printemps 2007 et originaire de la préfecture de Niigata, et ANGRY FROG REBIRTH, formé en 2010.
a crowd of rebellion révèle un style plus métal, plus bourrin et gueulard que le premier groupe. Il y a le chanteur principal pour assurer les growls agressifs et hurler à pleins poumons dans son micro, et la guitariste pour le chant plus mélodieux, même si avant d'entendre le son de sa voix, on se demande s'il s'agit bien d'une fille. Difficile d'être sûr à 100% quand la musicienne se cache derrière ses longs cheveux noirs et adopte une attitude plutôt masculine. Quoi qu'il en soit, elle (ou bien il ?!) s'avère être le membre à déployer le plus d'énergie et de présence sur scène, bien que les autres assurent tout autant leur rôle respectif. Véritable pile électrique, elle saute et headbangue partout, au poins d'en faire tomber son micro. Pour un quintette déjanté comme celui-ci, la scène du Shibuya O-Crest aura le défaut d'être bien petite. Néanmoins la prestation est réussie et le public aura apprécié enchaîner quelques slams et pogos.
Il en est de même avec ANGRY FROG REBIRTH qui lui est entièrement masculin. Les deux vocalistes appellent la foule à se lever et à l'inciter à effectuer plusieurs circle pit et au final un wall of death presque destructeur.

Plus d'une heure d'échauffement et de bonnes découvertes pour ceux qui ne connaissaient pas encore ces groupes et le temps est enfin venu pour YOOKEY, Chiori, tovita et Kenji d'entrer en piste. En toute logique, le groupe démarre avec une piste extraite du dernier album ØØØ, TheHangedMan, et la température grimpe crucialement. Il en est de même avec le titre suivant, Minority parade, issu de l'album précédent Paradigm Shift. La soirée s'annonce bonne !

Le Shibuya O-Crest est pris dans une ambiance frénétique tandis que le groupe déverse une vague dévastatrice sur la foule. Le groupe en a dans le ventre et joue avec hargne et acharnement. tovita, affichant son admiration pour le groupe Iron Maiden en portant un T-shirt à l'effigie du groupe, se déchaîne derrière sa batterie. YOOKEY (guitare) et Kenji (basse) sautent et utilisent chaque espace de la scène, le bassiste étant un tantinet plus fou que son confrère. Et bien sûr, l'âme féminine et la voix du groupe, Chiori, est totalement imposante. On se demande d'où lui vient cette puissance dans ses cordes vocales avec un si petit gabarit. Son chant, hors du commun et parfois strident, dégage encore plus de puissance en live et est plus impressionnant lorsque la chanteuse part dans les aigus. Elle n'hésite pas non plus à monter sur la barrière pour interagir avec les fans et headbanguer à leurs visages.

De son côté, le public, qui a déjà eu droit à trois groupes juste avant, n'est pas pour autant fatigué et se montre très réceptif. Slam et circle pit sont de mise, et autant pour les filles que pour les garçons. Qu'on stoppe les préjugés sur le public japonais disant qu'il est peu énergique. Les fans d'UPLIFT SPICE eux sont fous et se lâchent totalement !

UPLIFT SPICE continue d'enflammer la scène avec des titres extraits de ØØØ comme F.U.B.A.R, qui démontre une fois de plus les incroyables capacités vocales de Chiori, et U&I, dont le rendu live est impeccable et jouissif. La formation fait aussi profiter la fosse de quelques anciens titres cultes et offre un moment de répit avec l'unique ballade du set, tirée de Paradigm Shift : Kūge.

Hélas, si on peut regretter un chose, c'est la durée du concert. Déjà un peu empiétée par les trois groupes de la première partie, le groupe aura joué un peu plus d'une heure sur scène, et cette heure sera passée vite, bien trop vite, tant chaque seconde fut un plaisir et chaque morceau un instant mémorable.
Justice annonce la fin imminente de cette courte soirée avant que le groupe se retire une première fois. UPLIFT SPICE revient pour un rappel court mais intense avec Hanabi no Iro, qui laisse un public à genoux mais qui n'aurait pas été contre repartir pour un tour.

Comme à son habitude, UPLIFT SPICE a offert un live détonnant avec un fort potentiel qui ne démérite pas. Intensité et énergie, le groupe n'en manque pas et en dégage une infinité sur scène. Le groupe n'a pas fini de faire vibrer son public en concert puisque la tournée est loin d'être terminée. En effet, celle-ci se poursuit jusqu'au 19 avril, date à laquelle aura lieu le final au Shibuya O-WEST. De notre côté, fans européens, nous n'avons plus qu'à espérer une nouvelle tournée européenne à la suite de ce ØØØ TOUR 2013-2014. Et si celle-ci est planifiée, il ne faudra certainement pas passer à côté !









Retrouvez la version anglaise de ce live report en cliquant sur l'image ci-dessus!

1 commentaire:

  1. mais c'est tellement ça !!!!! Il faut qu'ils reviennent mais avant ça j'ai bien l'intention de repartir les voir là bas (concert final si tout va bien).

    RépondreSupprimer