19 octobre 2013

VAMPS le 1er octobre 2013 à l'Olympia (Paris, FRANCE)

© † Parasite Scene † - Kimi




Au milieu de toutes ces belles annonces inattendues et inespérées en J-music (ASIAN KUNG-FU GENERATION, °C-ute, Perfume, ONE OK ROCK) on retrouvait VAMPS, qui signait son retour dans l'hexagone après un premier concert à La Défense trois ans auparavant. Avec la sortie de son album best-of, SEX BLOOD ROCK N' ROLL, disponible dans plusieurs pays du monde, le duo formé de Hyde, également chanteur du célèbre groupe L'Arc~en~Ciel, et K.A.Z, a décidé de s'ouvrir à l'international. Pour bien démarrer cette nouvelle carrière, une tournée a été planifiée. Ce 1er octobre, il fallait donc être présent à l'Olympia de Paris pour voir se produire VAMPS pour la deuxième fois sur une scène française.
Mais les fans ont beau être venus nombreux, ce n'est pas suffisant pour remplir l'Olympia ce soir. Les prix en ont certainement freinés plus d'un. Les absents ont toujours tort comme on dit, il ne pourront qu'avoir pointe de regret en n'étant pas venu ne serait-ce que par curiosité quand ils constateront ce qu'ils ont loupé. Par conséquent, on trouve parmi les fans fidèles, de nombreux invités pour combler le nombre de tickets invendus.

L'ouverture des portes s'effectue sans encombres et une fois dans la salle, les fans attendent dans la bonne humeur et appellent le groupe avec enthousiasme. VAMPS (et même concernant L'Arc~en~Ciel) possède une forte fanbase en France, peut-être pas gigantesque, mais fidèle et solide en France, toujours là pour soutenir le groupe. Ce soir, ils sont impatients de pouvoir enfin revoir leur duo de vampires préféré à Paris. Duo de vampires qui semble s'être mêlé à l'univers des pirates. C'est du moins ce que laisse constater la géante banderole avec une tête de mort suspendue à l'arrière de la scène, qui n'est autre que la pochette de l'album best-of SEX BLOOD ROCK N' ROLL. Le concert de ce soir sera-t-il, à quelques mots près, à l'image de ce disque ? Nous n'allons pas tarder à le savoir.

© † Parasite Scene † - Kimi

La salle plonge enfin dans l'obscurité. Alors que la musique d'intro se mêle aux hurlements des fans, les musiciens de sessions entrent en piste suivis des deux rois de la soirée, sous des jeux de lumières qui annoncent la couleur de ce concert : rouge. Et rouge comme le sang.

Pour rester fidèle à l'univers du groupe, soit les vampires au cas où vous n'auriez pas suivi, c'est la piste VAMPIRE DEPRESSION qui ouvre le bal. Elle est très vite suivie par DEVIL SIDE. Et en effet, c'est tout le côté "devil" que les musiciens révèlent ce soir. Hyde, la chemise ouverte laissant apercevoir de fausses griffures sur son torse, look qui se rapproche plus d'un Jack Sparrow que d'un Dracula, lance des regards démoniaques (merci les lentilles) tout en hurlant dans son micro. K.A.Z est un poil plus discret mais son jeu de guitare est tout aussi diabolique. Le musicien s'impose lors de ses solos durant lesquels il n'hésite pas à monter sur la plateforme située devant lui. Les musiciens de session ne sont pas pour autant absents et accompagnent dignement le duo, notamment Ju-Ken qui est une véritable pile électrique sur scène. C'est bien un show vampirique que VAMPS livre ce soir et le public est excité, même si certains restent encore un peu mous.

© † Parasite Scene † - Kimi

Après une première série de titres déjà bien énergiques, Hyde appelle le public à se remuer. Il se retrouve éclairé au même moment où des faisceaux lumineux circulaires sont projetés. Plusieurs "Come on" et "Are you ready" intrigants se font entendre pendant un court interlude vampirique qui introduit un des récents titres de la formation, REPLAY.

Hyde stope ensuite les gestes séducteurs et les déhanchés pour s'armer de sa guitare et entamer les notes de MEMORIES. Puis, on entre alors dans la phase calme et apaisante du concert quand débute la ballade MY FIRST LAST : la salle se retrouve quasi sombre avec des légers jeux de lumière tournés vers les tons verts et bleus. Le son porté par l'acoustique créé une atmosphère remplie d'harmonie et une ambiance paisible qui dure jusqu'à Life On Mars?, reprise de David Bowie.

© † Parasite Scene † - Kimi

Le groupe profite également d'une pause pour saluer et discuter avec la foule. Hyde se charge de prendre la parole, et en français afin de favoriser l'échange avec son public. "Vous m'avez manqué", "Les parisiennes sont très jolies". Puis, le vampire se réveille, et commence à déclarer "J'ai faim, qui vais-je manger ce soir ?". Et là... Ne cherchez pas à compter le nombre de mains levées à ce moment-là, beaucoup étaient prêt(e)s à tendre leur cou. Ces paroles chauffent la foule, prête à repartir de plus belle après ce court répit.

Vient alors HUNTING. La tension grimpe crucialement et atteint son apogée. Le même solo de guitare se répète alors que Hyde hurle à pleins poumons "WHERE'S MY LAMB!" et les fans répondent de plus en plus fort à chaque fois. Là c'est certain, ils sont comme vampirisés. Le calme ne retombe pas avec ANGEL TRIP, où les plus équipés ont pensé à la towel pour la faire tourner au dessus de leur tête avant de la lancer en l'air pendant le refrain. Encore moins avec TROUBLE qui avec ses quelques touches disco, prend possession des âmes. Les fans chantent, dansent, sautent pendant que le groupe se montre lui totalement déchaîné. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et il est temps pour les musiciens de se retirer.

© † Parasite Scene † - Kimi

L'attente semble longue pour les fans encore surexcités qui rappellent vivement le groupe. Vient l'heure de la révolution une fois les membres revenus sur scène : REVOLUTION II, avec ses battements lourds et ses "BANG ON STOMP EVERYBODY" répétitifs embrase de nouveau la foule. La fosse bondit et pour faire durer le plaisir, la piste est rallongée de quelques minutes supplémentaires. Calme après la tempête ; VAMPS annonce la dernière chanson : SWEET DREAMS. Les bras sont levés et les paroles chantées avec émotion.

Mais bien entendu, le live ne pouvait pas se terminer sur ces notes mielleuses. Il fallait LOVE ADDICT et surtout l'incroyable SEX BLOOD ROCK'N'ROLL, qui est LA piste pour clôturer dignement le show. Dernier moment de folie, chacun donne le peu d'énergie qui lui reste pour rendre ce titre encore plus ravageur et plus rock'n'roll.
Le groupe remercie une ultime fois le public, jette médiators et baguettes, Hyde offrant en plus comme dernier cadeau des roses blanches qu'il jette à plusieurs endroits dans la fosse.

© † Parasite Scene † - Kimi

Avec deux musiciens hors-norme dans ses rangs, VAMPS n'a pas vraiment besoin de prouver sa crédibilité sur scène et dans ses compositions. Le show a été professionnel et bien mené par Hyde qui est un véritable showman, avec charme et sensualité. VAMPS a comme teinté les murs de l'Olympia de rouge et surtout de sang, et même si la salle n'était pas remplie, le groupe rejoint la courte liste des artistes japonais ayant eu l'opportunité de s'y produire. 


SET LIST

VAMPIRE DEPRESSION
DEVIL SIDE
REDRUM
THE PAST
SECRET IN MY HEART
REPLAY
MEMORIES
MY FIRST LAST
Life On Mars?
-MC-
HUNTING
AHEAD
ANGEL TRIP
TROUBLE
MIDNIGHT CELEBRATION

ENCORE

REVOLUTION II
-MC-
SWEET DREAMS
LOVE ADDICT
SEX BLOOD ROCK'N'ROLL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire