27 septembre 2013

Tokyo Crazy Kawaii au Parc Floral (Paris) : Partie 2

© † Parasite Scene † - Sunako Chan Tatji


22 septembre 2013. Troisième et dernière journée au Tokyo Crazy Kawaii avec un programme musical qui réservait du bon et du lourd. D'un côté, on retrouvait les rockeurs de SPYAIR qui marquaient par leur présence au festival leur premier concert en France et de l'autre, la belle et talentueuse Anna Tsuchiya, qui donnait enfin rendez-vous à ses fans français, sept ans après sa venue lors de la Japan Expo 7ème Impact en 2006. Sans oublier un second show des déjantés de Bijo♂Men Z après la performance du vendredi, leur offrant l'occasion d'amuser plus de personnes, les visiteurs étant plus nombreux qu'au premier jour.
C'est également par le biais de cet article que nous adressons nos condoléances pour Sakurazuka Yakkun, leader du groupe, qui nous a quitté le 5 octobre 2013.


Bijo♂Men Z

Ce groupe avait beaucoup amusé la galerie lors de son passage au Tokyo Crazy Kawaii de part son concept amusant : celui de créer un "girlsband de garçons". Vêtus de robes de fée et de magicienne de charme, le groupe mené par le comédien et humoriste Sakurazuka Yakkun est venu faire découvrir sa musique qu'il définit d'unisex rock au cours de performances gaies, joyeuses et burlesques. Ce dimanche matin, nombreux sont venus applaudir le groupe pour son second passage sur la scène principale du festival.

Alors qu'une vidéo introductive présente le groupe en action, Yakkun, Natsuki, Iori et Tohru font leur entrée sur scène en fanfare. Ils démarrent immédiatement avec leur première chanson qui ne manque pas de remuer le public. Yakkun sait comment mettre l'ambiance et incite la foule à participer durant toute la performance.

© † Parasite Scene † - Sunako Chan Tatji

Avec leur jolies tenues, Bijo♂Men Z enchaîne les chansons en chorégraphie, chant et musique. En plus de faire découvrir en live leurs propres morceaux, ils reprennent également des génériques d’amines célèbres comme Sailor Moon, Neon Genesis Evangelion, Saint Seiya et Dragon Ball Z. Derrière eux, les animations défilent sur l'écran géant avec les paroles traduites en français pour permettre une meilleure compréhension des textes du groupe. De leur côté, les membres s'essayent aussi en français. Entre autres on retient la phrase prononcée par Yakkun, "Les filles sont jolies !".

© † Parasite Scene † - Sunako Chan Tatji

Après une trentaine de minutes, le show se termine finalement sur une "Party Attack" animée. Les membres saluent et remercient le pubic avant de quitter la scène.
Malgré un concert plus court que celui du vendredi, Bijo♂Men Z a été en mesure d'enjouer et d'amuser le public du Tokyo Crazy Kawaii grâce à son énergie, son humour et sa bonne humeur.


SPYAIR

Après une petite coupure, une grande partie des visiteurs se sont rués en milieu d'après midi vers la scène extérieure. Il n'est pas encore l'heure du concert de SPYAIR, cependant le quatuor s'offre, tout comme chaque groupe qui s'est produit sur la scène principale, une petite répétition que le public peut admirer de loin. Ce privilège n'est pas toujours offert, beaucoup en profitent donc. Voilà de quoi avoir un aperçu de ce qui attend le public quelques minutes plus tard.

© † Parasite Scene † - Kimi

Contre toute attente, les fans sont nombreux à assister au concert, certains étant même venus du Japon pour soutenir leur groupe favori. On connaît notamment le groupe pour les nombreux génériques d'animes qu'il a interprété depuis son passage en major, dont Last Moment, ending de Bleach, qui a propulsé le groupe sur le devant de la scène. Mais comparé à d'autres invités du festival, celui-ci a bien du mal à se faire une bonne place dans le Jtop de Nolife. Quoi qu'il en soit, le groupe est finalement l'un des plus attendus de la convention. Une popularité en France qu'on ne connaissait pas. De plus, SPYAIR profite de l'événement pour mettre en vente en exclusivité ce 22 septembre la version européenne de son dernier album MILLION. Les membres se sont d'ailleurs fait une joie de signer plusieurs exemplaires en rencontrant leurs fans lors d'une séance de dédicaces juste après le show.

Les membres entrent ensemble sous les acclamations de la foule. C'est immédiatement un ras-de-marrée qui se déclenche avec la première piste, OVERLOAD, extrait du dernier album MILLION. La première partie du show s'avère très rock et énergique, ce qui ne manque pas de remuer la foule.

© † Parasite Scene † - Kimi

Le groupe nous l'avait expliqué au cours de notre interview; durant tout le live, il cherche à créer une empathie avec le public, une union. UZ, MOMIKEN et KENTA jouent avec beaucoup d'énergie (le bassiste a d'ailleurs un visage très expressif durant ses solos) et IKE, par la force de ses cordes vocales, partage ses sentiments à travers ses paroles qui sont transmis sans problème à la foule. C'est d'ailleurs lui qui cherche en premier à interagir au maximum. Le chanteur communique, monte sur les enceintes et reste la plupart du temps au bord de la scène. L'espace entre les premiers rangs et la scène ainsi que les barrières n'empêchent pas IKE d'entrer en contact avec les fans. En effet, il n'hésite pas à traverser la zone des photographes pour se hisser à la barrière et se laisser ensuite porter par la foule pendant WENDY ~It's You~. La réponse des fans, en particulier des demoiselles, a été très positive.

© † Parasite Scene † - Kimi

La majeure partie des singles, allant de Japanication à Genjyou Destruction en passant par Samurai Heart (Some Like It Hot!!), qui ont tous fait l'objet d'un tie-up, sont à l'honneur, pour le plus grand plaisir des fans du groupe et d'animes. On regrette un peu cependant qu'il y ait que peu de titres inédits extraits de MILLION. Finalement, après avoir fait bondir une foule enthousiaste, SPYAIR termine sa performance par Niji avec douceur et mélancolie.

© † Parasite Scene † - Kimi

SPYAIR a offert un concert réussi qui aura amplement satisfait les fans français et les aura surtout rendu "crazy". Une performance Rock et énergique du début à la fin, qui montre que le groupe est sur la bonne voie pour figurer parmi les groupes japonais les plus populaires sur la scène internationale. Espérons que cela donnera l'opportunité au groupe de revenir se produire en France, pour un concert solo cette fois.


SET LIST

OVERLOAD
0-Game
Last Moment
Rock'n'Roll
WENDY ~It's You~
My World
Sakura Mizutsuki
Genjyou Destruction
Japanication
Samurai Heart (Some Like It Hot!!)
Niji


Anna TSUCHIYA

Anna TSUCHIYA signait enfin son retour en France avec une performance sur la scène principale du Tokyo Crazy Kawaii. Si ses activités se sont avérées moins denses qu'à la période où elle chantait entre autres pour NANA, c'était l'occasion pour la chanteuse de montrer qu'elle n'a pas démérité et de faire entendre ses derniers morceaux en live à son public français et européen. Les personnes sont aussi nombreuses pour Anna mais une bonne partie désertera avant la fin du show. Dommage car Anna a tous les atouts pour offrir une belle performance.

En effet, Anna a l'expérience de la scène et accompagnée de ses musiciens, elle offre un show digne d'une pro. Et quoi de mieux que de commencer par la culte Rose ? La chanteuse n'oublie pas de faire un clin d’œil à NANA, anime qui l'a en partie rendue célèbre, avec cette première piste, mais aussi avec Kuroi Namida et LUCY.

© † Parasite Scene † - Kimi

D'un autre côté, la chanteuse fait aussi découvrir à travers une set list bien construite des titres tirés de son dernier album en date, RULE, comme GUILTY et Brave vibration. Ceux-ci ont peut-être moins d'impact mais savent malgré tout transporter la foule, Anna transmettant sans problème ses sentiments à travers les paroles et adoptant une attitude et une gestuelle captivantes. Anna mène le show telle une diva rock, alternant titres pop-rock énergiques et ballades mélancoliques.

Une bonne présence scénique, un son entraînant, une voix puissante, un sourire radieux, des jeux de lumières qui s'avèrent plus efficaces en fin de performance, lorsque la nuit s'apprête à tomber. Telle est la recette d'Anna TSUCHIYA pour laisser une bonne impression. L'artiste s'offre aussi quelques petits breaks le temps d'échanger quelques mots en anglais et en français avec ses fans.

© † Parasite Scene † - Kimi

La chanteuse a dignement bien clôturé cette dernière journée de la première édition réussie du Tokyo Crazy Kawaii. Si du côté des stands, on espérait pour certains plus de découvertes et d'exclusivités, le programme musical de ce Tokyo Crazy Kawaii, à la fois riche et diversifié, aura été en mesure de satisfaire la plupart des visiteurs.


SET LIST

Rose
BANGALICIOUS
GUILTY
CARRY ON
VOYAGERS
Kuroi Namida
UP TO YOU
Brave vibration
LUCY


Live report par Sunako-Chan Tatji et Kimi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire