16 juillet 2013

Perfume le 7 juillet 2013 au Bataclan (Paris, FRANCE)

© SLAM




La question ne se pose plus désormais. L'année 2013 est décidément riche en concert J-musique et notamment des concerts d'artistes dont la venue était encore inespérée il y a quelques années. Parmi ce beau monde, on peut en citer trois qui se sont arrachés le Bataclan entier en quelques minutes ou quelques semaines. ASIAN KUNG-FU GENERATION le mois dernier, ONE OK ROCK dans trois mois, et ce 7 juillet 2013, le trio électro-pop Perfume ! Après une Japan Expo remplie d'émotions, le public a l'honneur d'accueillir pour la première fois la formation dans la prodigieuse salle du 11ème arrondissement de Paris. Après avoir rejoint le label Universal Music Japan afin de s'ouvrir à l'international, le trio féminin a enfin frôlé le sol français à l'occasion de sa tournée mondiale Perfume WORLD TOUR 2nd. Une première tournée en dehors de l'Asie qui s'est centrée sur l'Europe après le Perfume WORLD TOUR 1st qui lui était passé par la Corée du sud, Taïwan ou encore Hong Kong fin 2012.

Comme on en voit chez les artistes de ce genre, la foule est assez hétérogène, composée de fans de tout âge et surtout très nombreux. En effet, comme cité plus haut, Perfume est parvenu à se produire au Bataclan à guichets fermés. Le groupe figure parmi ceux qui possèdent une grande notoriété en France, accentuée par la chaîne No-Life qui diffuse nombre des clips du groupe raflant la plupart du temps la première place du J-top. Une popularité qui reste hélas moins importante que dans le pays natal de la formation, qui ne nous fait bénéficier que de la scène peu gigantesque du Bataclan. Cependant on remarque que celle-ci a été aménagée au mieux avec des marches et des cubes lumineux en guise de décoration, sans oublier la présence d'un écran géant.

Les fans, déjà chauds bouillants, appellent vivement le groupe et une fois les 20 heures passées, la salle plonge enfin dans l'obscurité totale. C'est alors que démarre une musique d'intro au tempo électro-techno-pop, qui n'est autre qu'un remix de Spending all my time. Nocchi, A-chan et Kashiyuka apparaissent dans la pénombre et s'alignent sur scène. L'obscurité demeure durant de longues minutes d'introduction et les filles restent immobiles et silencieuses pendant que leurs robes sur lesquelles se reflètent des animations et lumières colorées se tuméfient comme une fleur en train d'éclore. C'est ça. Nous avons devant nous trois splendides fleurs perfumées, pardon, parfumées, prêtes à s'épanouir et à épanouir le public. Certes, il s'agit peut-être d'une entrée longue mais une entrée qui met bien en appétit et qui laisse déjà des spectateurs médusés.

© SLAM

A vos marques, prêt, partez ! Magic of Love, un des derniers titres en date, démarre et tout de suite c'est la folie. Le public répond illico d'une euphorie infinie et bondit déjà en parfaite synchronisation. En quelques secondes, l'ambiance est au rendez-vous, menée par un show totalement électrisant.
On confirme la mise en scène travaillée malgré la superficie du Bataclan. Le décor s'implante dans l'univers Perfume. Les cubes s'illuminent et les lumières jouent d'un fort dynamisme. Même des lasers verts flashants sont de mise et ce dès le lancement de la piste suivante, Laser Beam qui pour le coup porte bien son nom. Des dizaines de faisceaux sont projetés dans tous les coins, amplifiant le style électro de la formation. Même si nous sommes sûrs que quelques arrangements sont apportés sur les voix des chanteuses, assez auto-tunées, et que quelques passages sont interprétés en playback, celles-ci n'en restent pas moins convaincantes dans leur performance. Vêtues de robes simples et mignonnes, dont le modèle est le même pour chacune, elles enchaînent (avec leurs chaussures à talons) les chorégraphies tantôt simples et gracieuses, tantôt complexes et déroutantes.

Une prestation qui s'avère grandiose aux yeux des fans présents ce soir. Ceux-ci se montrent incroyablement réceptifs. Rare a été ressentie une telle union dans un concert comme celui-là. Des fans au top du début à la fin et transporté tous ensemble par les notes. Ils ne faiblissent pas une seconde et sautent sur chaque titre. On ne sera pas étonné si certains avouent avoir perdu leur voix après cette folle soirée. Nocchi, A-chan et Kashiyuka sont accueillies comme il le faut et acclamées avec joie et adoration après chaque piste. Devant autant d'affection et d'engouement dans les gestes et les cris des français, les filles sont agréablement surprises et les remercient avec de grands sourires.

Après une entrée et un premier enchaînement magistral, une première pause s'impose pour que le groupe salue chaleureusement ses fans dans un français tout mignon, ce qui ne manque pas de les réjouir. "On est excité." "On va s'amuser ensemble !" Le MC perdure mais pendant que les membres quittent chacune leur tour la scène pour aller se rafraîchir, les autres savent comment maintenir le public éveillé et animent la salle. Rappelons que le groupe apparaît dans de nombreuses émissions TV et radio, d'où le fait qu'elles soient parfaitement à l'aise. D'autant plus que Perfume a cette envie de s'offrir un moment convivial pour communiquer avec les fans. Même quand les filles commencent à buter avec l'anglais, elles font appel à une personne du public pour traduire à partir du japonais afin de permettre à tous de continuer à comprendre qu'elles sont heureuses d'être à Paris et prêtes à faire de ce show une soirée inoubliable. Plus tard dans la soirée, les chanteuses se lanceront dans l'interprétation de Aux Champs Elysées suivi de We will rock you en chœur avec le public.

Même si les pauses s'avèrent parfois trop longue, le concert reprend aussitôt et au quart de tour, la tension continuant de grimper plus haut au rythme des titres électro qui défilent les uns les autres, faisant toujours plus bondir le Bataclan tout entier. Vers le milieu de la performance, arrive cette fois un petit entracte durant lequel une vidéo est diffusé sur l'écran géant avec en piste de fond la version instrumentale de Handy Man. Cet entracte permet au groupe de souffler un peu à nouveau et de changer de tenue.

© SLAM

Une coupure qui n'est pas synonyme de changement de climat. Bien au contraire, il reste chaud, très chaud ! Arrivent dans la foulée Daijobanai, Electro World et FAKE IT où les faisceaux lasers sont de retour. Ambiance discothèque et carrément survoltée ! A-chan lance des "Jump, jump !" tandis qu'elle-même ainsi que ses camarades sautent énergiquement. Dans toute cette folie arrive Dream Fighter qui signe l'un des moments les plus féeriques du concert avec la diffusion des paroles traduites en français ; des sentiments profonds qui nous encourage à nous "battre pour nos rêves" pendant que les filles chantent avec grâce et confiance sous une légère lumière bleutée. Pour les dernières chansons du set, Chocolate Disco et MY COLOR, les filles décident d'initier les mouvements des chorégraphies que les fans s'empressent de répéter pour ensuite danser en compagnie du groupe.

Au bout de quasiment deux heures de show, les membres se retirent de la scène. Immédiatement, la foule s'empresse de rappeler les trois jeunes filles. C'est alors qu'à leur retour, elles proposent trois titres pour le rappel : Nee, GLITTER et love the world, et demandent au public de choisir son morceau préféré. Finalement, c'est la célèbre Nee qui est choisie pour clôturer dignement le spectacle et malheureusement pour les autres, il faudra s'en passer. Les filles chantent et enchaînent une dernière fois les pas avant de quitter la scène sous les yeux enchantés et émus de l'auditoire.

Perfume a expérimenté une nouvelle scène à l'ambiance plus que sulfureuse ce soir-là au Bataclan de Paris. Les filles ont livré une performance totalement électrisante qui restera dans les annales et l'une des plus marquantes de cette belle année 2013 pour la J-musique. Une mise en scène adaptée à l'environnement du Bataclan et à couper le souffle, des chorégraphies qui se sont enchaînées sans que les filles montrent le moindre signe de fatigue, mais aussi un public avec une énergie sans fin et sans limite, fidèle et uni. Un public qui aurait sans conteste été partant pour deux heures de show supplémentaires, voire plus. En espérant pouvoir remettre ça pour la prochaine tournée mondiale. Les français sont de leur côté déjà prêts à revivre l'expérience !


SET LIST

Spending all my time (Extended Mix)
Magic of Love
Laser Beam (レーザービーム)
Polyrhythm (ポリリズム)
-MC-
Spring of Life
SEVENTH HEAVEN
Spice (スパイス)
Handy Man -Instrumental- / Interlude Video
Daijobanai (だいじょばない)
Electro World (エレクトロ・ワールド)
-MC- / P.T.A. no Corner (P.T.A.のコーナー)
FAKE IT
Dream Fighter
Chocolate Disco チョコレイト・ディスコ
-MC-
MY COLOR

ENCORE

Nee (ねぇ)


Remerciements au management de Perfume et à Live Nation pour les photos.

1 commentaire:

  1. j'étais au bataclan le 07.07.j'ai fait 1300 kilomètres aller et retour pour les voir.Soirée magique.I love perfume.

    RépondreSupprimer