7 février 2013

CNBLUE - Re:BLUE

© CNBLUE


CNBLUE a vécu une année 2012 assez propice. Depuis la sortie de son troisième mini-album EAR FUN, le quatuor sud-coréen de FNC Entertainment n'a cessé de relever de nouveaux défis et de franchir de nouvelles étapes dans sa carrière, notamment au Japon. Une participation au live MTV Unplugged, un premier album major, une tournée d'arènes couronnée de succès... Sans oublier également le passage des frontières asiatiques direction les Etats-Unis mais aussi l'Europe. Début 2013, CNBLUE était de retour au pays pour y effectuer son come-back avec le nouveau mini-album Re:BLUE.

Contrairement aux précédentes sorties coréennes, Re:BLUE est cette fois le fruit des membres, en particulier les deux chanteurs-guitaristes, Jung Yonghwa et Lee Jonghyun, y compris la chanson-titre I'm sorry. Une première sachant que ces morceaux étaient d'habitude signés de la main d’autres compositeurs et que le groupe privilégiait ses propres compositions pour sa carrière au Japon. Sorti le 14 janvier 2013, ce mini-album de six pistes visiblement très attendu a rencontré un franc succès et s'en est suivi une promotion du tonnerre avec pour la première fois des performances où les garçons ont pu jouer sur les plateaux télé avec leurs instruments branchés. Ce qui n'était pas le cas jusqu'alors, ceci représentant trop de soucis de logistique. I'm sorry a effectué un all-kill, plus de 100 000 exemplaires sont pré-commandés avant la sortie de Re:BLUE qui atteint également la première place du Billboard Chart dans la catégorie "Albums". Mais tout ce succès prouve-t-il la qualité de ce disque ? Nous allons très vite le savoir.

Au lancement du CD, la première piste que l'on découvre n'est autre que I'm sorry, le titre phare, écrit et composé par Yonghwa. Malgré les premières notes inquiétantes, avec des "Do it, do it" autotunés et d'autres éléments pop rappelant aussitôt le style que l'on retrouve chez la plupart des boysbands et girlsbands de K-Pop, I'm sorry s'avère être une chanson vibrante et dynamique à travers laquelle les membres de CNBLUE chantent leur désespoir et leur colère après s'être fait larguer par leur petite amie avec pour mot d'excuse "I'm sorry". Sa découverte est appréciable et ouvre la voie sur les surprises que réserve cet opus et une certaine impatience d'entendre les pistes suivantes. Certes, ce n'est encore une fois pas aussi rock que les titres japonais (ne rêvez pas, Come on en coréen, ce ne sera pas pour tout de suite), mais le titre en lui-même possède un incroyable punch avec quelques riffs énergiques et vifs. Yonghwa assure son rôle de chanteur principal en menant la mélodie avec sa voix attrayante, même si son accent anglais reste un peu maladroit. Petit plus ; Jungshin a l'honneur de laisser entendre sa voix (malheureusement autotunée) pendant le refrain. En revanche, on regrette de ne pas entendre plus Jonghyun chanter.



La suite du mini-album se veut éclectique avec Coffee Shop et Nalan Namja. Pop, funk, dance... Ces deux titres se différencient par leur style mais possèdent tous les deux un rythme entraînant grâce à un élément bien distinct menant la mélodie, que ce soit la guitare dynamique pour l'un ou les sons électroniques du synthétiseur pour l'autre. Des titres frais, agréables à l'écoute et qui permettent sans doute de passer un bon moment en concert.

Jusqu'à ce qu'une autre belle surprise se fasse entendre au son de Lalala. Si son nom laisse un tantinet penser à un manque d'inspiration, Lalala est au contraire une chanson remarquable sur laquelle les plus sensibles auront une oreille très attentive. Ce titre peut-être considéré comme la perle rare de cette boite à trésor. La présence d'un piano fait tout le charme et la beauté de cette ballade rock bouleversante aux sentiments forts. Pour certains, cette piste pourrait paraître trop mielleuse voire niaise avec ses "Lalalalalala nananananana" à répétition, pour d'autres elle s'avère particulièrement touchante, notamment grâce à ses paroles émouvantes. Un titre réussi dont Yonghwa peut-être fier !
Egalement une splendide ballade, mais dans un registre plus lisse, on retrouve Na Geudae Boda, composée par Jonghyun. La guitare acoustique prédominante et la combinaison des voix de Yonghwa et Jonghyun révèlent un côté poétique. Le solo de guitare électrique au milieu de la chanson casse le rythme doux de la mélodie pour la rendre plus forte et plus mordante vers la fin.

Enfin, pour relever un peu plus le niveau et pour ne pas se laisser manger par la pop acidulée, on a la surprise de retrouver la version anglaise de Where you are (présente sur l'édition limitée de l'album japonais CODE NAME BLUE). Tout comme In my Head dans EAR FUN, Where you are vient renforcer le côté rock venu du pays du soleil levant, avec une guitare rythmée marquée par des riffs lourds et intenses.

Re:BLUE est donc un très bon mini-album et l'un des plus réussi dans la discographie coréenne de la formation. Yonghwa et Jonghyun prouvent encore une fois leurs capacités d'auteur-compositeurs qui font désormais l'une des principales forces dans la musique de CNBLUE. Si le style reste encore un peu tourné vers la pop bien qu'il cherche à s'en détacher un peu plus, le groupe est maître de sa propre musique qui a gagné en maturité et est capable d'exprimer ses véritables sentiments en une poignée de notes. Les titres sont variés et travaillés, mêlent différents éléments permettant d'attirer un public plus large. CNBLUE continue de diversifier un peu plus son univers musical tout en gardant le statut de groupe pop-rock. Le point négatif à retenir et qu'il ne s'agisse là que d'un mini-album. Avec de si bons titres tous réalisés par les membres eux-mêmes, le désir d'en entendre plus est omniprésent. A quand un nouvel album complet pour succéder à FIRST STEP ?



TRACKLIST

1. I'm sorry
Paroles : Jung Yonghwa, Han Seongho
Musique : Jung Yonghwa, Han Seongho
Arrangements : Lee Sangho

2. Coffee Shop
Paroles : Jung Yonghwa
Musique : Jung Yonghwa
Arrangements : Jung Yonghwa, Han Seongho

3. Na Geudae Boda (나 그대보다)
Paroles : Kim Jaeyang, Han Seongho
Musique : Kim Jaeyang, Lee Jonghyun
Arrangements : Han Seongho

4. Nalan Namja (나란 남자)
Paroles : Jung Yonghwa, Han Seongho
Musique : Jung Yonghwa, Han Seongho
Arrangements : Jung Yonghwa, Vinyl House

5. Lalala (라라라)
Paroles : Jung Yonghwa
Musique : Jung Yonghwa
Arrangements : Jung Yonghwa, Han Seongho

6. Where you are (Eng. Ver.)
Paroles : Jung Yonghwa, Kenji Tamai
Musique : Jung Yonghwa
Arrangements : Kenji Tamai, Rui Momota

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire