19 septembre 2012

May'n le 8 septembre 2012 au Divan du Monde (Paris)

© † Parasite Scene † - Kimi




Du haut de ses 22 ans, la jeune May'n a déjà parcouru du chemin. Depuis ses débuts en 2005, la jeune fille a sorti trois albums ainsi qu'une dizaine de singles et maxi-singles et a prêté sa voix au personnage de Sheryl Nome dans Macross Frontier, ce qui l'a propulsé sous le feu des projecteurs. La scène musicale ne lui est donc plus totalement inconnue. Cette fois, après son passage à Japan Expo en 2011, la chanteuse pop franchissait les frontières du Japon pour une première tournée mondiale, passant par les Etats-Unis, la Chine et l'Europe. Ce 8 septembre, May'n faisait une escale au Divan du Monde de Paris pour jouer devant ses fans français.

Le Divan du Monde est dorénavant le principal endroit où viennent se produire les artistes japonais, y compris les grandes stars de J-Pop comme May'n. Si la chanteuse remplit facilement un Budokan au Japon, pour son premier concert en France, on a préféré voir petit et en effet, seule la fosse du Divan du Monde est comblée ce soir. La J-Pop n'est peut-être plus aujourd'hui aussi populaire que sa rivale la K-Pop, mais garde malgré tout son réseau de fans fidèles, qu'ils soient français ou japonais. Enfin, qui dit Divan du Monde, dit petite scène. Il y a tout juste la place pour les instruments des membres de session et pour la chanteuse. A l'arrière est brandie une grande banderole rappelant le nom de la tournée : ROCK YOUR BEATS. Du côté du stand de goodies, seront proposés serviettes, T-shirt, badges, lightsticks, bracelet avec des prix allant de 5 à 50€, ce qui n'attirera pas grande foule.

20 heures sonne et sous une musique d'intro, les musiciens font leur apparition. Un guitariste, un bassiste, un claviériste et un batteur accompagneront donc l'artiste. La vedette finit par entrer à son tour sous les acclamations des fans qui agitent vivement leurs bâtons lumineux. Avec le sourire, May'n entame le show avec HEAT of the moment.
Le nom de la tournée pourrait être un synonyme de l'ambiance générale du concert. Avec des morceaux pop-rock dynamiques et des beats électroniques, la performance déborde d'énergie avec une May'n au meilleur de sa forme. La chanteuse nous invite même à être "rock" quand elle annonce : "Are you ready to rock ? Rock your beats !".

© † Parasite Scene † - Kimi

Contrairement à ce que l'on voit avec de nombreux groupes d'idols, qui représentent une bonne partie de la musique J-Pop, May'n a l'avantage d'offrir un show avec plus de punch et une attitude "mature". Pas de petit jupons et de chorégraphies enfantines. L'artiste sait comment régaler le public avec une bonne présence scénique et en enchaînant les gestes gracieux et les sourires. De son côté, la fosse est dynamique. Les fans sont fidèles à leur idole et l'accompagnent pendant quelques refrains. Certains rajoutent une petite chorégraphie avec les lightsticks quand ce n'est pas May'n qui incite à le faire.

May'n est proche de son public et elle n'hésite pas à le montrer en se confiant beaucoup à lui. Avant d'introduire certaines chansons, la chanteuse raconte, en anglais, l'histoire qui se cache derrière celles-ci. Comme la ballade WE ARE qui, d'après May'n, a été composée grâce à l'amour que lui porte ses fans. Et WE ARE ne sera que le début d'une série, jugée trop longue, de ballades. Des ballades renversantes et apaisantes, certes, mais un peu anesthésiantes si on compare aux titres joués au début du concert. C'est un des défauts que l'on retient. La set list n'est pas parfaitement équilibrée.

L'autre point négatif ; la mise en scène, qui manque de charme. Mais il faut admettre que le Divan du Monde n'est pas la meilleure salle adaptée pour ce genre d'artiste. Les jeux de lumières sont simples et sont souvent tournés vers les mêmes tons bleutés. Le son paraît aussi parfois fort aux oreilles de certains, surtout quand on monte dans les aigus, et May'n a le défaut d'avoir une voix qui peut être assez stridente à cette fréquence.

Au bout d'une heure, May'n quitte la scène, laissant ses musiciens le temps d'un solo énergique avec de temps en temps, la voix de May'n résonnant en fond des "rock your beats" pour continuer à chauffer la foule pendant son absence temporaire. Ce petit entracte typique des concerts de J-Pop laisse à nouveau place à May'n dans une nouvelle tenue ; un joli ensemble blanc et argenté. Une changement de tenue synonyme de changement d'ambiance avec des titres plus tournés vers l'électro-pop.

© † Parasite Scene † - Kimi

Le concert se poursuit alors avec toujours cette même complicité entre May'n et son pubilc. La chanteuse profite encore de quelques pauses pour communiquer. Les tubes s'enchaînenent, faisant le bonheur de l'auditoire. May'n incite toujours plus le public à chanter et danser. Pendant Get it on, l'artiste se munit de sa towel, mais hélàs, peu de fans en ont sous la main, ou n'ont pu s'en procurer au stand de goodies. Il faut savoir qu'au Japon, les fans viennent tous munis de leur towel à l'effigie de l'artiste, puisque pendant au moins une chanson, ils sont sûr de l'utiliser en les faisant tourner au-dessus de leur tête. Dommage que les fans français n'y aient pas pensé. Après ce dernier moment de folie, May'n annonce la dernière chanson, Diamond Crevasse, une ballade reposante pour terminer le concert en douceur au bout d'une heure trente.

La foule rappelle avec ferveur l'artiste, des voix masculines se faisant entendre en majorité. May'n revient finalement sur scène pour interpréter trois dernières chansons énergiques, incluant Chase the world. C'est le poing levé que May'n clôture le show en remerciant une fois de plus le public. Pour montrer une ultime fois son amour pour ses fans, l'artiste a tenu à ce que la fosse soit éclairée pour qu'elle puisse voir le visage ravis de chacun d'eux et ainsi leur adresser un dernier au revoir.

May'n a offert ce soir dans la joie et la humeur une performance vivante malgré une set list mal équilibrée. Trop de ballades se sont un peu enchaînées vers le milieu du concert, le rendant un peu mou. Malgré cela, l'artiste s'est montrée très présente et très proche de son public, prouvant qu'elle ne venait pas en Europe pour seulement donner quelques concerts, mais bien pour rencontrer ses fans étrangers et passer un moment convivial avec eux. Après le concert, les personnes en possession d'un ticket VIP ont pu bénéficier d'une rencontre avec l'artiste, soulignant là encore la proximité entre May'n et ses "buin" (部員), comme elle les surnomme.


SET LIST

Opening SE
HEAT of the moment
Kisu wo Choudai
-MC-
Iteza☆Gogo Kuji Don't be late
Izolado
Shinjitemiru
Northern Cross
-MC-
M-Revolution
-MC-
WE ARE
Hikari

Entracte

Scarlet Ballet
Lion
-MC-
Get it on
DOLCE
Ready Go!
-MC-
Diamond Crevasse

Encore

Brain Driver
Number One!
-MC-
Chase the world

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire