31 août 2012

FLOW le 6 juillet 2012 au Parc d'Expositions (Villepinte)

© † Parasite Scene † - Kimi




Invité d'honneur musical de cette treizième édition de Japan Expo, FLOW donnait ce 6 juillet 2012 un concert exceptionnel au Parc des Expositions. Pas un simple showcase comme on en connait tant durant le festival, mais un concert (payant), un vrai, de plus d'1h30 et en soirée, comme l'avait connu Morning Musume。en 2010.
Pour ce type de concert tenu à Japan Expo, le choix s'est à nouveau fait en fonction de la notoriété du groupe en France : FLOW est un groupe que beaucoup attendaient et que beaucoup connaissent grâce aux génériques d'animes qu'il a interprété.

En arrivant sur les lieux, on distingue deux files d'attente : une pour les privilégiés ayant acheté le pack spécial et une autre pour les personnes possédant juste un ticket. Alors que la majeure partie de la journée s'est déroulée sous un soleil de plomb, c'est une pluie orageuse menaçante qui fait son apparition à l'approche des 19 heures. Mais heureusement, FLOW sera bientôt là pour réchauffer les coeurs et la pluie ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Entendre les réglages des instruments depuis l'extérieur réjouit déjà une partie des fans.

Etant donné le lieu dans lequel se tiendra le concert, la scène dispose d'un décor plutôt simple. Rien de spécial qui attire l'oeil mis à part peut-être la présence de quatre caissons rouges au bord de celle-ci et on comprendra plus tard à quoi elles serviront. Une fois que tout le monde a pris place dans la salle, place au spectacle ! Les membres de FLOW entrent chacun leur tour en commençant par le batteur Iwasaki, suivi par Got's, Take et les deux chanteurs, Kohshi et Keigo.

© † Parasite Scene † - Kimi

Introduite par des riffs surprenants et maîtrisés, Hey!!! donne le coup d'envoi. Mais à peine démarre-t-elle que l'on distingue le problème majeure : le son, fort et parfois brouillé, gâche un peu la qualité du morceau pourtant si intense. Si vous n'avez pas de boules quiès à portée de mains, gare à vos oreilles si les enceintes sont près de vous ! Heureusement, il en est autrement au niveau de la qualité du spectacle.
Recevant un prix spécial lors des Japan Expo Awards, le groupe avait exprimé son impatience de monter sur scène et garantissait aux fans français un concert dont ils se souviendront longtemps. Les membres de FLOW ont tenu parole. Très présents et enthousiastes, ils font bondir la J.E. Live House en une poignée de notes. Le groupe, mené par ses deux chanteurs, n'hésite pas à jouer avec le public et à l'inciter à se lever à plusieurs reprises. C'est aussi là qu'on réalise l'utilité des caissons. Kohshi, Keigo et Take montent régulièrement dessus.

© † Parasite Scene † - Kimi

Plus le temps passe, plus le groupe semble prendre plus de plaisir à jouer sur scène. Souriants, communicatifs, FLOW n'est pas seulement là pour donner un concert mais veut faire de ce premier passage en France quelque chose de mémorable. Kohshi, Keigo sautent ensemble pendant que les autres membres jouent avec joie et brio. Du côté du public, on apprécie pleinement la prestation, en chantant et dansant pour accompagner le groupe. Certains auront même pensé à apporter des lightsticks pour les agiter fièrement, les couleurs se mariant avec les jeux de lumières. Entre deux chansons, FLOW en profite pour adresser quelques mots, en français bien sûr. "Bonsoir c'est FLOW ! Nous venons du Japon. C'est la première fois qu'ont vient en France. On attend beaucoup de ce concert !"

© † Parasite Scene † - Kimi

La set list est plutôt bien constituée. Le concert vibre au rythme des titres les plus énergiques de la formation comme BLACK & WHITE. Une chose appréciable aussi, ou plutôt deux choses : les interprétations de 1/3 no Junjō na Kanjō de SIAM SHADE et READY STEADY GO de L'Arc~en~Ciel. Des reprises, certes. Mais la touche FLOW est plutôt efficace et addictive. Autre surprise : BraBlue, nouveau générique de l'anime Eureka Seven AO et prochain single du groupe prévu pour le mois de septembre. Ce titre n'avait jamais été joué en live jusqu'à ce soir. Les français ont donc le privilège de la découvrir en avant-première ! Et ils semblent plutôt ravis devant tant de cadeaux.

© † Parasite Scene † - Kimi

Enfin, que serait un concert de FLOW sans la présence des titres qui ont donné vie à des génériques d'anime scélèbres ? Quelque chose d'inconcevable quand on sait combien le groupe en a interprété. Le public y a droit bien sûr avec notamment CALLING, WORLD END, Sign, mais aussi et surtout GO!!!. Cette dernière restera l'un des points culminants du concert. Le groupe épate une fois de plus. Le public a même droit au grand écart dans les airs de Kohshi. On est comme emporté par la foule, ou plutôt, emporté par le FLOW pour terminer dans une ambiance toujours aussi rock !

© † Parasite Scene † - Kimi

Après avoir pris le temps de souffler un peu, les membres de FLOW reviennent sur scène pour nous faire profiter une dernière fois de sa bonne humeur et de son énergie. Zankoku na Tenshi no Thesis (opening de Neon Genesis Evangelion) et Garden sont à l'honneur et on peut facilement lire l'émotion sur les visages des artistes, en particulier Keigo, ayant la petite larme à l'oeil.

Outre l'endroit plutôt inadapté pour un concert de ce type, FLOW a su ravir ses fans par un show dément et réussi. Pari gagné ; le public est ressorti réjoui et espère voir revenir le groupe très bientôt.


SET LIST

Hey!!!
CALLING
COLORS
Days
ENEMY
Sign
BraBlue
1/3 no Junjō na Kanjō
Answer
BLACK & WHITE
Ryuusei
READY STEADY GO
WORLD END
Re:member
Rock Climbers
GO!!!

Rappel

Zankoku na Tenshi no Thesis
Garden


Live report rédigé avec le support de Sunako-Chan Tatji.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire