28 septembre 2007

D'espairsRay

© D'espairsRay

ディスパーズレイ
Major • séparé (1999 - 2011)


COMPOSITION __________________________________________________________________________________________



PROFIL __________________________________________________________________________________________

D'espairsRay était un groupe de rock industriel vite devenu incontournable sur la scène rock nippone. Débutant avec des titres glauques, sombres, malsains et hurlant pour aller jusqu'à un son rock, plus mature, plus lourd et plus poétique, parfois appuyée sur la musique éléctronique, leur popularité n'a céssé d'augmenter et a très vite franchie les frontières du Japon. Bien que D'espairsRay ait souvent été considéré comme un groupe de Visual Kei, il ne s'était jamais revendiqué comme tel et adopte plutôt un style proche de l'industriel, du glam et du rock new wave. Malgré une popularité toujours aussi montante, ayant permis au groupe de conquérir le monde pendant sa tournée Human-clad Monsters, celui-ci s'est retrouvé contraint de stopper définitivement ses activités, les soucis de santé d'HIZUMI ne s'arrangeant pas.


BIOGRAPHIE __________________________________________________________________________________________

D'espairsRay voit le jour le 9 septembre 1999, formé par HIZUMI, Karyu, ZERO et TSUKASA. HIZUMI et TSUKASA proviennent du même groupe Le'veil et Karyu, du groupe Dieur Mind. Quant à ZERO, il s'agit de son premier groupe. Ils débutent tous les quatre avec un premier concert au Takadanobaba AREA le 24 septembre 1999 à l'occasion d'un event. C'est pendant des concerts comme celui-ci que le groupe en profite pour distribuer gratuitement plusieurs demo-tapes.

Ce n'est qu'un an après que sort le premier maxi-single Kumo, soit le 21 octobre 2000. La vente marche tellement bien que ce premier CD est réédité le 1er avril 2001, en même temps que la mise en vente du second maxi-single Genwaku, qui subit le même destin que son prédécesseur, les 1000 exemplaires prévus étant tous vendus uniquement par réservation ! Pour ainsi satisfaire toutes les nombreuses demandes, une seconde presse est commercialisée le même jour. Le 27 Juillet 2001 sort -TERRORS-, le premier mini album, qui sera suivi du premier one-man du groupe le 29 août au Takadanobaba AREA : Sixth TERROR. 300 personnes sont présentes pour assister à ce concert.

A partir du 7 février 2002, D'espairsRay entame une tournée de 12 dates au Japon : TOUR Mania theater. Le groupe enchaine avec un second one-man à l'On Air West devant 500 personnes le 29 mai. Le 5 juin voit arriver le maxi-single SEXUAL BEAST, qui est également réédité le mois suivant.

D'espairsRay commence fort l'année 2003, avec la sortie d'Itanji suivi du troisième one-man, nugimasu, qui a lieu au Shibuya On Air West le 25 janvier. Le 7 février, un concert gratuit est organisé au Meguro Live Station. Le groupe continue sur la même lancée, en sortant MaVERiCK le 12 février, suivi par une tournée nommée Pregnancy eight month et composée de 21 dates ! Et comme un concert peut en cacher un autre, le 27 avril, c'est un nouveau one-man qui se déroule au Shinjuku Liquid Room avec 600 personnes présentes ! On peut dire que cette année 2003, D'espairsRay la passe en majeure partie sur scène, puisque en plus de deux one-mans et d'une tournée, s'ajoute la participation à l'event Stylish wave '03 Mega force au Shibuya Kokaidô, où le groupe joue en compagnie de Laputa, Vogus Image et Stray pig Vanguard, ainsi qu'une prestation le 19 juin au Takadanobaba AREA avec le groupe Schwartz Stein. S'en suit également une nouvelle tournée du nom de tour '03 MANIA no ikusa, qui débute le 17 juillet. Fort de sa popularité montante, D'espairsRay organise en septembre sa première tournée en one-man : Doom&Gloom ~ Tonaka MANIA sennou keikaku avec un final au Shinjuku Liquid Room. Cette tournée n'est cependant pas le seul évènement de l'année marquant la carrière du groupe. En effet, le 12 novembre sort Gärnet. Ce maxi-single composés de titres sombres et glauques rencontre un fort succès qui le propulse à la première place du Top 10 Indies du classement Oricon ! Il sera par la suite considéré et reconnu comme étant le maxi-single phare du groupe. Cette année chargée en évènements se termine par une dernière série de concerts lors d'events.

L'année 2004 débute par la tournée Gärnet... ~ sennoushite XX he. Elle prend fin le 18 janvier par un final au Tokyo Kinema Gakubu, qui est d'ailleurs sold out. Le 28 avril sort dans les bacs BORN. Les stocks sont, encore une fois, très vite épuisés. Le groupe poursuit avec une nouvelle série de concerts et assistent à plusieurs events durant l'été. Quelque mois après vient -GEMINI-, suivi de trois nouveaux one-mans conceptuels : Bloody marry Day, Furachi na toiki Day et Murder Day. En octobre, le groupe franchit pour la première fois les frontières du Japon pour aller jouer en Europe à l'occasion d'une tournée nommée Wollust ward dem Wurm gegeben où ils passent par Berlin, mais également Paris ! Cette tournée leur permet de se faire enfin connaitre en dehors du Japon.

2005 marque la sortie du premier DVD live. Intitulé murder Day, il s'agit du concert one-man portant le même nom qui a eu lieu en septembre de l'année précédante. Celui-ci est suivi par le premier album [Coll:set], le 29 juin. L'album montre nettement les progrès du groupe depuis des premiers pas. Les morceaux s'avèrent toujours aussi sombres mais sont plus travaillés et plus émotionnels, avec un style proche du rock industriel et du néo métal gothique. Il est dès lors temps de promouvoir ce premier véritable album ! D'espairsRay est donc de retour sur le devant de la scène pour une tournée promotionnelle. Mais le groupe ne se limite pas qu'au Japon et revient en Europe à l'occasion d'un coupling avec le groupe kagerou pour terminer l'année.

L'activité de D'espairsRay semble se calmer un peu en 2006. En effet, le groupe ne sort qu'un maxi-single : Kogoeru Yoru ni Saita Hana. Une nouvelle tournée est quand même annoncée au programme : le 24 juillet débute au Japon le LIQUIDIZE Tour, qui se poursuit en Europe jusqu'en novembre. Un DVD live de cette tournée sort en fin d'année.

D'espairsRay sort le maxi-single Squall en 2007, qui signe la première ballade gothique du groupe avec le titre SCREEN. Vient ensuite le second album MIЯROR. Cet opus offre un son plus mûr, plus varié, plus travaillé et plus maîtrisé encore que son prédécesseur. En mai, le groupe participe au festival JRock Revolution à Los Angeles, avant d'effectuer un arrêt en Europe durant l'été où ils jouent dans un festival finlandais aux côtés de SLayer, Children of Bodom ou encore The Rasmus. En septembre, c'est un nouveau DVD live que le groupe nous offre : Spiral Staircaise # 15.

2008 débute avec la sortie d'un nouveau single : BRILLIANT, titre qui a été choisi par les membres du fan club officiel. D'espairsRay part également aux Etats-Unis pour participer au festival Taste Of Chaos aux côtés de MUCC, Bullet for my Valentine, Avenged Sevenfold... Le public américain présent au festival a l'occasion de voir jouer une de leurs nouvelles compositions, KAMIKAZE, qui marque une légère rupture avec le style qu'adoptait le groupe jusqu'à maintenant et qui dévoile un côté plus électronique. Le single de ce dernier sort le 06 août 2008. Vient quelques mois plus tard, le single HORIZON, ainsi qu'une nouvelle tournée : ROAD TO BLITZ, composée de 6 dates dont 4 directement sold out. Cette tournée se termine par une prestation le 30 décembre au YOKOHAMA BLITZ.

11 mars 2009 : un nouvel album, intitulé REDEEMER, vient compléter la discographie du groupe suite à la signature chez le label Delicious Deli Records. Le successeur de MIЯROR adopte un son plus new wave et montre encore une fois les progrès dont le groupe fait preuve, les titres étant plus poétiques et plus mélancoliques. Qui dit nouvel album, dit nouvelle tournée ! C'est donc l'occasion de repartir sur le devant de la scène pour promouvoir REDEEMER : PSYCHEDELIC PARADE est lancé ! Après avoir parcouru les scènes du Japon du 25 mars au 31 mai, D'espairsRay est maintenant de retour en Europe avec notamment deux dates françaises (Montpellier et Paris). 09 septembre 2009 : voilà maintenant 10 ans que D'espairsRay existe. Pour marquer ce 10ème anniversaire, un nouveau single, FINAL CALL, voit le jour, ainsi qu'un concert au SHIBUYA-AX. La fin de l'année 2009 se termine plutôt bien avec les sorties du DVD live 10th Anniversary : Closer to ideal -Brand new scene-, filmé le 1er octobre au C.C Lemon, et d'un premier best of, IMMORTAL, qui regroupe les titres marquants de la carrière de D'espairsRay en tant qu'indie.

Le groupe ne s'arrête pas en si bon chemin et continue de faire plaisir à ses fans. En mars 2010, D'espairsRay se rend pour la première fois sur le territoire Taiwannais en compagnie de MUCC à l'occasion du festival Megaport Music. Le 14 avril, sort le single LOVE IS DEAD, produit par Toshiyuki Kishi (abingdon boys school) dévoilant un morceau électro mélangé à du rock dansant et dynamique. D'espairsRay continue d'évoluer du côté "Ray", ce qui déplaît parfois à certains fans.
Après Taiwan, c'est au tour de l'Europe d'avoir droit à un cadeau : pas de tournée ou de festival de prévu, certes, mais une édition Européenne d'IMMORTAL prévue pour le mois de mai avec en bonus un DVD du concert tenu le 30 décembre 2007 au Yokohama BLITZ lors de la tournée Spiral Staircase : Outflies, concert que même les Japonais n'ont jamais eu sur un DVD.

D'espairsRay n'en finit pas de faire des cadeaux. Très productif, le quator sort le 28 juillet son quatrième album MONSTERS. Celui-ci se constitue à la fois par un retour aux sources et par une avancée dans la continuité de LOVE IS DEAD avec des titres orientés vers le style métal et accompagnés d'éléments digitaux. Par la suite, D'espairsRay repart pour une nouvelle tournée : Human-clad Monsters envahit les Etats-Unis, l'Europe et le Japon de août à novembre.
Malheureusement, alors que le groupe s'apprête à retourner en Europe pour poursuivre son World Tour, ce dernier annonce la suspension prochaine de ses activités pendant une durée indéterminée afin de permettre à HIZUMI de se soigner totalement d'une maladie ayant affectée sa gorge et ses capacités vocales. Sous l'inquiétude des fans, D'espairsRay décide de mettre tout son coeur et toute son énergie pour assurer la fin de la tournée en Europe et au Japon. C'est suite au traditionnel concert du 30 décembre au YOKOHAMA BLITZ, que D'espairsRay clôt sa tournée mondiale et se met en pause.

Bien évidemment, 2011 ne sera pas l'année la plus marquante pour D'espairsRay. Mais malgré cette pause obligée, le groupe en profite tout de même pour combler ce vide avec de nouvelles sorties. Après qu'ils aient été annoncés lors du concert du 30 décembre 2010 au YOKOHAMA BLITZ, un deuxième best-of, antique, et un DVD live, World Tour 2010 “Human-clad Monsters”FINAL, voient le jour le 13 avril. Malheureusement, après de longues discussions et constatant que les traitements n'ont aucun effet, D'espairsRay décide de cesser brutalement toute activité le 15 juin 2011.


DISCOGRAPHIE __________________________________________________________________________________________

Demos

______□ 26/12/1999 : [ao] - [蒼]
______□ 28/01/2000 : 「S」yste「M」
______□ 29/01/2000 : Sakura - さくら
______□ 26/09/2000 : RAZOR
______□ 21/01/2002 : Ura mania Theater - 裏マニアシアター

Singles & Maxi-singles

______□ 21/10/2000 : Kumo - 蜘蛛
______□ 21/10/2000 : Kumo (2nd Press) - 蜘蛛(2ndプレス)
______□ 01/04/2001 : Genwaku - 眩惑
______□ 01/04/2001 : Genwaku (2nd Press) - 眩惑(2ndプレス)
______□ 29/08/2001 : Sixth TERRORS
______□ 05/06/2002 : SEXUAL BEAST
______□ 03/07/2002 : SEXUAL BEAST (2nd Press)
______□ 08/09/2002 : ori no naka de miru yume - 檻の中で見る夢
______□ 20/01/2002 : Itanji - 異端児
______□ 12/02/2003 : MaVERiCK
______□ 26/03/2003 : MaVERICK (2nd Press)
______□ 12/11/2003 : Gärnet
______□ 01/09/2004 : -GEMINI-
______□ 19/10/2005 : Gärnet (2nd Press)
______□ 05/04/2006 : Kogoeru Yoru ni Saita Hana - 凍える夜に咲いた花
______□ 14/03/2007 : Squall
______□ 14/05/2008 : BRILLIANT
______□ 06/08/2008 : KAMIKAZE
______□ 03/12/2008 : HORIZON
______□ 09/09/2009 : FINAL CALL
______□ 14/04/2010 : LOVE IS DEAD

Mini-albums

______□ 21/07/2001 : -TERRORS-
______□ 05/06/2002 : -TERRORS- (2nd Press)
______□ 28/04/2004 : BORN

Albums

______□ 29/06/2005 : [Coll:set]
______□ 11/04/2007 : MIЯROR
______□ 11/03/2009 : REDEEMER
______□ 29/12/2009 : IMMORTAL
______□ 28/07/2010 : MONSTERS
______□ 13/04/2011 : antique

DVDs Live

______□ 01/04/2005 : murder Day
______□ 20/12/2006 : LIQUIDIZE
______□ 05/09/2007 : Spiral Staircase #15
______□ 29/12/2009 : 10th anniversary : Closer to ideal -Brand new scene-
______□ 13/04/2011 : World Tour 2010 “Human-clad Monsters”FINAL

Documentaires

______□ 08/03/2006 : The World Outside The Cage


CLIPS __________________________________________________________________________________________



LIENS __________________________________________________________________________________________

______Official Website
______Official Myspace
______Official FaceBook Page


AVIS __________________________________________________________________________________________

Un des meilleurs groupes pour moi. Il était donc indispensable que je lui consacre une fiche et qu'elle soit la première. Je me rappellerai toujours le jour où leur son a résonné dans mes oreilles, quand j'ai entendu la voix d'HIZUMI pour la première fois. Cela a été une grande révélation et une grande découverte pour moi qui aime me tourner vers de nouveaux styles musicaux. Je trouve réellement que D'espairsRay se démarque des autres groupes de la scène rock et visual kei. Pour moi, ils sont uniques. J'aime ce côté sombre qui tente parfois de se diriger vers la lumière, j'aime la voix d'HIZUMI, à la fois douce et puissante. J'ai pu les voir quatre fois en concerts et après chacun d'eux, j'en redemandais. Leur attitude purement rock, leur présence, leur énergie rend leurs concerts fantastiques. Même si le groupe a beaucoup évolué et a exploré de nouveaux genres musicaux, pour moi, le style reste le même et les morceaux me procurent toujours autant de plaisir quand je les écoute. C'est fort regrettable qu'un tel groupe ait été forcé de mettre fin à ses activités. J'espérais pouvoir les voir encore. Cela dit, c'est un groupe que je ne suis pas prête d'oublier et qui m'a profondément marquée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire